Contact

Paternité | Pas d'Utilisation Commerciale | Partage des Conditions Initiales à l'Identique

Comme tous le monde, j’ai vu et revu la conférence « Internet libre, ou Minitel 2.0 ? » de Benjamin Bayart. Avant même d’avoir vu cette conférence je m’étais déjà engager ou plutôt désengager des services tel que les web-mails gratuit, espace de stockage en ligne et autres services complètement fermer. Mais après avoir vu cette vidéo, j’ai décidé d’aller plus loin, dans les limites de mes possibilités.

N’ayant plus une connexion internet suffisante pour pouvoir assurer tous ce que je voulais mettre en place j’ai opter pour une Dédiboite, je sait que je suis malgré tous « piégé » par ce service, mais c’est un moindre mal à mon avis.

J’ai fait le point sur ce que je voulais exactement comme services :

  • Un serveur web
  • Un serveur mail avec accès POP, Imap et un web-mail avec anti-spam et anti-virrus
  • Un serveur de version
  • Un gestionnaire de projet
  • Un espace de stockage en ligne
  • Un gestionnaire de marque page en ligne
  • Un agrégateur de flux RSS
  • Un jukebox en ligne

Bien sûr tous ces services devaient utiliser des logiciels libres.

Le serveur web

La solution choisie est un grand classique Apache2, PHP 5 et Mysql. Pas de surprise, rien que du fiable testé et approuvé par un grand nombre d’utilisateurs.

Le serveur mail

J’ai fait le choix de Postfix, Courrier, SpamAssassin, Clamav et Squirrelmail pour le web mail. Le système d’authentification est gérer par Mysql.

Le serveur de version

J’ai fait un choix très classique en optant pour SVN.

Le gestionnaire de projet

Après avoir essayer Trac, mon choix c’est finalement porté sur Redmine que je trouve bien plus conviviale tant dans la gestion que dans l’utilisation.

L’espace de stockage

Là c’est une peu un mélange, Proftpd pour avoir un serveur FTP au cas où, mais j’utilise principalement SSH.

Le gestionnaire de marque page

J’utilise le très bon SiteBar ainsi que son extension pour Firefox, un vrai régal.

L’agrégateur de flux RSS

J’ai testé pas mal d’agrégateur, finalement mon choix c’est porter sur Tiny Tiny RSS et son notificateur pour Firefox.

Le jukebox

C’est le seul logiciel qui soit héberger chez moi et pas sur le mon serveur. En effet ma musique est stocker sur mon PC à la maison, j’allais pas tous réuploader sur le serveur.
Après avoir longtemps utilisé MPD couplé à Icecast 2, j’ai découvert grâce à Feilong’s le très bon Tin Can Jukebox.

Je cherche encore un systeme de type Dropbox, Ubuntu-One.

Je n’aurait qu’un conseil : tenter l’expérience !


Encore un changement de blog

mardi 2 juin 2009 - Knah Tsaeb
Commentaires fermés sur Encore un changement de blog

On m’a récement demandé quel moteur de blog je préférai. N’ayant jamais utilisé de moteur de blog, j’ai répondu que je n’en connaissais aucun, mais que les plus utilisé étaient WordPress, Dotclear, Joomla et Spip. Si ces moteurs étaient tant utilisés c’est qu’ils devaient être très bien, avec des différences bien sûr , mais qu’ils devaient être assez proche d’utilisation.

Le temps passa, venant aux nouvelles pour savoir sur quelle plate-forme de blog avait finalement été retenu, il m’a répondu : « Dotclear, parce que WordPress c’est le bordel et ça rame. » Je lui ai dit que celà m’étonnais beaucoup que Worpress rame, c’est l’un des plus utilisé dans le monde. J’ai donc décidé de tester Dotclear et WordPress sur un server dédié.

Je vais pas refaire un énième comparatif entre les deux moteurs, mais c’est vrai que WordPress n’est pas très fluide à l’utilisation. On sent que cela manque globalement de réactivité par rapport à Dotclear.

J’ai donc fait quelques recherches et quelques tests pour comprendre pourquoi j’avais cette impression de « mollesse’, alors que sur tous les sites sous WordPress que je visitais étaient très réactifs. Et bien c’est juste une question de cache. En faites pour êtres plus précis, il n’y a pas de gestion de cache dans WordPress, il faut en ajouté un. J’ai choisi, comme une grande majorité de gens, le plugin WP Super Cache pour le cache du contenu et WP Widget Cache pour cacher les widgets.

Verdict : aussi rapide que les autres moteurs de blog.

Ensuite je me suis dit, tient pourquoi pas aller un peu plus loin et en apprendre plus sur WordPress. Pour avoir quelque chose de concret à faire, je me suis lancé dans la conversion de mon site vers WordPress, juste pour voir.

Après quelques jours à utiliser WordPress, j’ai décidé d’en faire mon moteur de blog en remplacement de mon propre moteur « home made » de blog.

Donc me voici rentré dans la grande communauté des utilisateurs WordPress.


Catégorie : Evolution du blog