Contact

Paternité | Pas d'Utilisation Commerciale | Partage des Conditions Initiales à l'Identique

Quand l’argent parle, la vérité se tait

vendredi 4 avril 2008 - Knah Tsaeb
Commentaires fermés sur Quand l’argent parle, la vérité se tait

Le titre est un proverbe congolais, je trouve qu’il convient parfaitement à la situation actuelle, à savoir : la validation de l’OOXML. Comment cela à pu arriver, je ne pourrait jamais comprendre comment cette demande à été validée.

Lors de la première soumission le format OOXML, qui compte quand même 6000 pages, avait été rejeté, beaucoup de participant avaient votés contre en ajoutant des commentaires. Ces commentaires étaient variés, mais tous abondait dans un sens : améliorer ce format pour qu’il réponde au critères de la norme ISO et être interopérable. Donc Microsoft devait revoir ça copie, ce n’était pas un rejet de principe, mais bel et bien un rejet technique. Microsoft à joué un peu le jeu et à retravailler un peu son format. Vient le moment de la deuxième soumissions.

Le format OOXML est validé, à la grande surprise de tous le monde, mais on peut voir qu’il y a comme un problème au niveaux des votes. Beaucoup ce sont abstenues et peu on votés contre, et peu on votés pour, mais comme cela marche au pourcentage, c’est passé. Bon je vais pas jouer le méchant c’est le jeu, il y a un vote, même si le résultat n’abonde pas dans mon sens je m’incline devant la majorité (un peut comme les présidentiel), c’est ça la démocratie.

Mais là où je m’insurge, c’est lorsque l’on regarde pourquoi certains voulaient voter contre mais finalement ce sont abstenues. Prenons le cas de la France, ils voulaient voté contre, mais devant le travaille fait pas Microsoft, ils se sont dit que ça serait pas gentil de voté contre.

Citation de l’AFNOR paru dans Les Echos (l’organisme français charger d’étudier le format) sources

A la lumière des contributions et des commentaires, il nous est apparu qu’une « Désapprobation » n’était plus justifiée. Pour autant, il demeure encore des incertitudes sur les textes et les engagements, ce qui nous a conduit à nous prononcer par une « Abstention ».

Comme c’est mignon …….. ils voulaient pas faire de la pepeine aux gentils Messieurs de chez Crosoft. Sans déconner, Microsoft fait quelques modifs comme notamment la séparation en deux partit du format, et hop plus rien ne compte. C’est comme à l’école quand le prof vous met 1 au lieux de 0, pour la copie et l’encre, tous aussi ridicule. Quand à il reste « des incertitudes », comment il peut rester des incertitudes dans un document de plus de 8000 pages après correction. Merde après avoir lu un pavé comme celui là, si il me reste des incertitudes, je vote non avec commentaire afin d’éclaircir les zones d’ombres, mais je ne m’abstiens pas.

Toujours d’après Les Echos sources

Pourtant, hier, Microsoft n’avait toujours pas renvoyé les documents modifiés avant l’échéance de samedi soir. « Il y a eu des avancées. Mais il est difficile de changer son vote lorsque le document de 6.000 pages avec les spécificités techniques finales n’a toujours pas été fourni », estime un observateur.

Là ont touche le fond, les gars ils ont même pas le papier entre les mains, et ils disent qu’il y a des améliorations. Comment résumer ça, c’est peut comme si vous achetiez une maison sans avoir vu ni les plans, ni de photos, une aberration quoi ! Comment ils peuvent s’abstenir de voter, sans avoir lu le document. Pour ma part c’est du foutage de gueule pur et simple.

Et quand on voit ce qui c’est passer dans d’autres pays, voilà ce qu’il me vient à l’esprit :

  • Soit Microsoft à fait pression pour obtenir que certains s’abstiennent de voter ou vote favorablement pour l’adoption du format OOXML comme norme ISO.
  • Ou bien ils ont payés pour obtenir ces votes.
  • Ou encore les gens qui devaient évalué ce format sont de vrais incompétent.

Et là je sait pas ce qui est le pire.

Autres sources : linuxfr.org




Autres billets sur le même sujet :

Désolé, les commentaires sont fermés pour cet article.